Retrogaming collection « Episode One »

COL ONE 01 WP 724px

Une année s’est écoulée. Après un déménagement, l’interruption du site, un mariage et des travaux dans notre nouveau logement, il était temps en ce début d’année 2015 de vous présenter ma collection de jeux vidéos.

J’ai enfin pu ranger la plupart de mes jeux dans un meuble, car pour la grande majorité d’entre eux, ils étaient stockés dans des cartons depuis une bonne dizaine d’années. Quel est l’intérêt d’avoir en sa possession un magnifique tableau si celui-ci doit rester dans un coffre, c’est absurde me diriez vous ? L’intérêt d’une collection c’est quand même de pouvoir l’apprécier, et pourquoi pas de la faire partager à autrui, non ? Au fil de mes déménagements, la plupart de mes jeux sont restés intacts et en très bon état.

Retrogaming collection

Certains d’entre eux hélas, ont carrément disparus… Quelques soft Playstation One, tels que Wipeout 2097, Final Fantasy 7, Résident Evil 2, (que du bon ma petite dame !) une Playstation (tant qu’à faire…) et une Dreamcast neuve. Espérons au moins qu’ils auront fait le bonheur de leur nouveau propriétaire peu scrupuleux. Pour l’anecdote, il me reste encore une Dreamcast. J’avais acheté ces deux consoles lorsque Sega annonça officiellement la fin de sa fabrication en 2001. Les prix en grande surface avaient dégringolé, atteignant les 60 euros l’exemplaire. Initialement vendu 260 euros lors de sa sortie, ce fut donc pour moi une très bonne affaire.

Retrogaming collection

Pour le reste de mes consoles, j’aborderai dans de prochains articles le détail de mes soft par type de console, mes coups de coeur et le pourquoi du comment de leurs acquisitions. Dans un premier temps, je souhaiterai simplement vous faire partager des photos de ma collection. J’espère que celle-ci vous plairont. Le stabilisateur de mon petit appareil photo Casio a passé l’arme à gauche et il m’aura fallut plusieurs jours pour réaliser des clichés pas trop moche. Je vais à présent vous détailler en quelques lignes les raisons qui m’ont motivé à collectionner tout ça. En effet, il y a bien des raisons à cela. Pour ma part ce n’est pas par avidité (enfin, je crois ?), ou pour en mettre « plein la vue », d’ailleurs les « full set » ne m’intéressent pas.

Retrogaming collection

La raison première qui me pousse à collectionner, comme beaucoup d’entre nous, est certainement par nostalgie. Plus jeune, j’admirais les pochettes de jeux vidéos. De belles illustrations réalisées à la gouache, à l’acrylique, à l’aquarelle, ou à l’aérographe. Fin des années 80, début 90 les machines étaient graphiquement bien plus limitées que le sont nos ordinateurs et consoles actuels. L’influence et le poids d’une illustration dans l’identité et l’univers d’un jeu étaient bien plus forte qu’à notre époque.

Retrogaming collection

Laisser un commentaire