Retrogaming collection « Episode Two »

COL ONE 01 WP 724px

Un second point qui me pousse à collectionner, c’est bien sûr le plaisir de jouer aux jeux vidéos.

Il faut l’admettre, pour un amateur de jeux vidéos et de retrogaming, passer du temps devant un écran, fait partie de nos habitudes. Même si cela est chronophage et je le regrette parfois, il y a toujours eu quantité de soft captivant  et originaux. Je garde de bons souvenirs pour la plupart d’entre eux. Durant la période salle d’arcade dans les années 80/90, des titres tels que Snow Bros, Knight of the Round, Legend of Heros Tomas, ou encore The Ninja Warriors et sa borne à  écran large, me laissent de sacrés souvenirs. Pour la période Mégadrive, je ne peux oublier Street of rage et son  ambiance incroyable ! Sonic The Hedgehog ainsi que Castle of Illusion starring Mickey Mouse, mon premier jeu sur celle-ci.

Jeux vidéos collection : PC-Engine CD-Rom Hu-Card

Read moreRetrogaming collection « Episode Two »

Retrogaming collection « Episode One »

COL ONE 01 WP 724px

Une année s’est écoulée. Après un déménagement, l’interruption du site, un mariage et des travaux dans notre nouveau logement, il était temps en ce début d’année 2015 de vous présenter ma collection de jeux vidéos.

J’ai enfin pu ranger la plupart de mes jeux dans un meuble, car pour la grande majorité d’entre eux, ils étaient stockés dans des cartons depuis une bonne dizaine d’années. Quel est l’intérêt d’avoir en sa possession un magnifique tableau si celui-ci doit rester dans un coffre, c’est absurde me diriez vous ? L’intérêt d’une collection c’est quand même de pouvoir l’apprécier, et pourquoi pas de la faire partager à autrui, non ? Au fil de mes déménagements, la plupart de mes jeux sont restés intacts et en très bon état.

Retrogaming collection

Read moreRetrogaming collection « Episode One »

Dévastator – Sega Méga-CD

Entete devastator WP 724px

Le Méga-CD est un add-on intéressant, celui-ci possède des jeux de qualité unique au support, mais Dévastator fait-il vraiment partie de cette catégorie ?

La question se pose quand on sait que le studio Wolfteam a produit le soft… Petite société prolifique sur Mégadrive et Méga-CD, elle était capable du meilleur comme du pire. Pour s’en convaincre il suffit de jouer à El Viento un hit sur Mégadrive ou Ernest Evans, un soft ou les graphismes s’apparentent à un vomis de pixel. Si je n’avais pas le souvenir d’avoir lu un test à l’époque de sa sortie en 1993 dans un magazine, (Console+, Joypad, je ne me rappelle plus) j’aurais sans aucun doute eu la réflexion suivante: Les graphismes vont être une fois de plus en dent de scie, les musiques seront de bonne qualité, la présentation sera nickel et l’animation exécrable, comme souvent chez cet éditeur…. Mais, oh miracle pour une fois, cela n’est pas tout à fait exact…!

Dévastator Sega-CD

Si effectivement les graphismes sont inégaux suivant les niveaux, cette fois-ci il n’est pas question de passer du très moche au juste moyen, mais bien du correct au très beau ! Que se soit dans les décors avec des arrières plans aux multiples scrolling ou d’énormes sprites pour les boss, certains niveaux du jeu bénéficient d’une très bonne réalisation. Sans être des plus originales, les musiques collent bien au jeu et sont de bonne qualité. L’animation quant à elle, n’a rien d’exceptionnelle mais reste correct en comparaison du massacre réalisé sur leurs précédent jeux Méga-CD : Anet Futatabi et Ernest Evans. Pour la présentation rien à redire, les séquences en « full motion Vidéo » sont directement tirées du dessin animé Japonais du même nom. Et au vu de celle-ci je me dis que ce D.A. devait être plutôt sympa.

Read moreDévastator – Sega Méga-CD

The Heroic Legend of Arslan – Sega Méga-CD

Entete Arslan saga WP 724px

Etant joueur, mais aussi collectionneur, c’est d’abord la couverture de The Heroic Legend of Arslan sur Méga-CD qui attira mon attention. Une belle finition d’ensemble : livret, spincard et CD sont très joliment mis en page et illustré… mais quand est il vraiment du jeu ?

Même si cela fait déjà une vingtaine d’année que le Méga-CD a vu le jour, il semble y avoir moins de collectionneurs pour les softs de cette machine. Certains d’entre eux restent difficile à se procurer tandis que d’autre ne valent pas grand chose. En ce qui concerne The Heroic Legend of Arslan, celui-ci n’est pas rare et se vends un prix raisonnable. Le titre s’inspire d’un dessin animé Japonais qui fut un vrai succès. Si vous aimez les wargames « old school » vous apprécierez ce soft qui vient agrandir la liste des RPG tactiques sur le Méga-CD.

Pourtant, Il faut bien avouer, au début ce n’est pas la joie : une présentation dépouillée malgré une belle bande son. Une première cinématique qui n’est pas des plus impressionnante, et une prise en mains austère (le japonais…). Pour ne rien arranger, le jeu débute sur un premier champs de bataille pauvres en couleurs. Après quelque tentatives infructueuses j’imagine donc que pour beaucoup hélas, la découverte s’arrêtera là.

The Heroic Legend of Arslan

Read moreThe Heroic Legend of Arslan – Sega Méga-CD

Record of Lodoss War – Sega Méga-CD

Entete Lodoss WAR WP 724 px

Record of Lodoss War sur Méga-CD est un RPG qui s’inspire des premiers épisodes de l’excellente série animée japonaise. Souvenir, souvenir quand tu nous tiens …!

Sortie en 1994 au Japon, Record of Lodoss War n’est pas la copie conforme des deux jeux du même nom édité sur la PC-Engine, et celui-ci réserve de belles surprises ! Le soft commence sur une très belle présentation qui reprend sur les plans graphiques et sonores le générique de la série animée. La présentation inclue donc pour notre plus grand plaisir la musique du générique original, avec des images entièrement refaites en bitmap. Elle est suivie de séquences tiré du dessin animé en « full motion vidéo » de très bonne qualité, séquences que l’on retrouvera régulièrement entre chaque étape du jeu.

Record of Lodoss War

A ce sujet, il y aura toujours des râleurs pour trouver les séquences en FMV systématiquement moche, c’est comme ça … Pour ma part, si on veut bien prendre en compte la technique et les capacités graphique de la Mégadrive couplé au Méga-CD, c’est vraiment du beau travail pour l’époque. Le soft est parfois desservit par des graphismes inégaux, notamment lors des déplacements sur certains terrains un peu vide. En parallèle on découvre aussi de beaux décors, et de magnifiques scènes représentant certains lieux, tels que les tavernes, la maison de Slaine, les cartes du monde … etc.

Read moreRecord of Lodoss War – Sega Méga-CD

SEGA : L’histoire du Méga-CD – Quatrième partie.

Entete MegaCD WP 724 px

Le Méga-CD n’est certes pas la machine qui possède la plus grande ludothèque. Bien que réduite par rapport à ses concurrentes, celle-ci peut tout de même compter sur un grand nombre de titres.

Parmi ceux là, certains resterons dans la mémoire collective du jeu vidéo. Je vais vous présenter les hits les plus populaires de la machine. Ces soft bénéficient tous d’une très bonne réalisations, d’une prise en mains facile et d’une jouabilité plus que correct. On retrouve dans le peloton de tête Sonic CD, qui renouera avec le premier opus de la série. Le jeu amènera sont lot de nouveauté, avec des zones en pseudo mode sept, son système de stage « past and future ». Le tout accompagné par une présentation et des musiques dignes du support CD. S’appuyant donc sur une franchise à succès et sur une réalisation à la hauteur, SEGA impose le premier titre de référence sur le Méga-CD.

Méga-CD Sonic-CD

Read moreSEGA : L’histoire du Méga-CD – Quatrième partie.