La Xbox 360 fête ses dix ans – Deuxième partie.

Nous voilà donc arriver fin 2015. Le marketing et la propagande journalistique nous pressent de changer de console pour la « next gen », les studios et les grandes firmes, Microsoft en tête, délaissent la Xbox 360 au profit des consoles de dernière génération.

Les entreprises du secteur vidéo ludique se concentrent majoritairement sur la PS4 et la Xbox One. La nouvelle génération de console est là, et il faut l’imposer coûte que coûte. Malgré des choix et une politique « casse gueule » à ses début, (rappelez-vous la non rétrocompatibilité des anciens jeux, la volonté de tuer le marché de l’occasion pour la Xbox One).

Microsoft change heureusement son fusil d’épaule, mais le mal est fait, et cette nouvelle machine prend du retard en terme de vente sur ça concurrente la PS4. Il faut donc donner envie (forcer la main me dite-vous ?) au derniers fidèles de la marque, n’ayant pas encore délaissé leur Xbox 360 pour passer non pas à la PS4 mais bien pour acquérir une Xbox One. Il n’est donc plus vraiment questions de soutenir la Xbox 360 en terme de jeux, même si ceux-ci étaient prévus sur la machine… L’année 2015 fut donc marquée par l’annulation pure et simple de certains titres ; ou sont passées les versions de Dying Light, Ori and the Blind forest sur Xbox 360 ? Sans parler des jeux qui, techniquement n’apportent rien sur « new gen » et qui auraient facilement pu tourner tel quelle sur Xbox 360, comme par exemple l’excellent Divinity Original Sin pour n’en citer qu’un.

Pour autant, ces 12 derniers mois ne sonnèrent pas le glas de la Xbox 360 ! Ce fut même, une très bonne année, si on veut bien considérer les quelques titres de grande qualité édités sur celle-ci.

Read moreLa Xbox 360 fête ses dix ans – Deuxième partie.