Dévastator – Sega Méga-CD

Entete devastator WP 724px

Le Méga-CD est un add-on intéressant, celui-ci possède des jeux de qualité unique au support, mais Dévastator fait-il vraiment partie de cette catégorie ?

La question se pose quand on sait que le studio Wolfteam a produit le soft… Petite société prolifique sur Mégadrive et Méga-CD, elle était capable du meilleur comme du pire. Pour s’en convaincre il suffit de jouer à El Viento un hit sur Mégadrive ou Ernest Evans, un soft ou les graphismes s’apparentent à un vomis de pixel. Si je n’avais pas le souvenir d’avoir lu un test à l’époque de sa sortie en 1993 dans un magazine, (Console+, Joypad, je ne me rappelle plus) j’aurais sans aucun doute eu la réflexion suivante: Les graphismes vont être une fois de plus en dent de scie, les musiques seront de bonne qualité, la présentation sera nickel et l’animation exécrable, comme souvent chez cet éditeur…. Mais, oh miracle pour une fois, cela n’est pas tout à fait exact…!

Dévastator Sega-CD

Si effectivement les graphismes sont inégaux suivant les niveaux, cette fois-ci il n’est pas question de passer du très moche au juste moyen, mais bien du correct au très beau ! Que se soit dans les décors avec des arrières plans aux multiples scrolling ou d’énormes sprites pour les boss, certains niveaux du jeu bénéficient d’une très bonne réalisation. Sans être des plus originales, les musiques collent bien au jeu et sont de bonne qualité. L’animation quant à elle, n’a rien d’exceptionnelle mais reste correct en comparaison du massacre réalisé sur leurs précédent jeux Méga-CD : Anet Futatabi et Ernest Evans. Pour la présentation rien à redire, les séquences en « full motion Vidéo » sont directement tirées du dessin animé Japonais du même nom. Et au vu de celle-ci je me dis que ce D.A. devait être plutôt sympa.

Read moreDévastator – Sega Méga-CD